jump to navigation

L’itinérance Wifi et ses effets sur la qualité du réseau 30 mai 2010

Posted by frnetworker in Diagnostic Réseau, OmniPeek.
Tags: , , , , , , , , ,
1 comment so far

Le roaming (ou itinérance) c’est lorsqu’un utilisateur du réseau wifi se déplace hors du champ couvert par un des points d’accès pour entrer dans celui d’un autre. Le roaming permet donc à l’utilisateur de se déplacer sur un site tout en restant connecté au réseau. Cependant le roaming est l’une des principales causes de problèmes que rencontrent les utilisateurs sur les réseaux sans fils. Des temps de roaming trop élevés entrainent une mauvaise qualité réseau pour les utilisateurs de voix ou de vidéo sur IP et provoquent des pertes de connexions ou de données.

Le roaming  provoque le plus souvent un changement de canal, mais cela dépend de la technologie utilisée. Dans le cas d’une architecture multi-canal, la plus fréquente, un changement de canal est nécessaire. Dans un tel cas, le poste client (ordinateur, téléphone …) doit être ré-authentifié et ré-associé avec le nouveau point d’accès, ce qui prend le plus souvent de l’ordre de 150 millisecondes surtout si des fonctions avancées comme le WPA2 et WMM sont actives. La plupart des réseaux sans fils sont constitués de plusieurs points d’accès (AP) et les utilisateurs font l’expérience d’un signal de faible puissance malgré une couverture wifi convenable lorsque  le ‘client’ est/reste connecté à la mauvaise AP. Même dans les architectures les plus récentes, les systèmes de gestion centralisée, le ‘client’ wifi décide seul quand il bascule d’un AP à l’autre. Cette décision est basée sur l’évaluation de la force du signal et est réalisée par le pilote qui contrôle l’accès radio. Ce pilote logiciel est différent d’un constructeur à l’autre et d’un matériel à l’autre, de sorte que la décision de faire appel au roaming se fait de manière extrêmement variable. Le plus souvent, le client sans fil va attendre trop longtemps l’affaiblissement du signal avant de basculer sur une autre AP avec un meilleur signal.

De nouveaux standards sont disponibles et définissent les conditions pour un roaming rapide (fast roaming) permettant des basculements qui prennent seulement 5 à 10 millisecondes. Ces spécifications incluent :

  • 802.11i – Mécanisme de caching de clé ne nécessitant pas de ré-authentification (plus connu sous le sigle WPA2)
  • 802.11r – Défini un mode d’itinérance pour les communications VoIP permettant de passer d’un point d’accès à un autre de manière très rapide.
  • 802.11k – Permet l’optimisation d’allocation des ressources du réseau sans fil selon la qualité de chaque liaison.

Ces nouveaux standards (le 802.11i n’est pas nouveau mais fait partie intégrante des améliorations pour le roaming) permettent aux AP un meilleur contrôle pour déterminer quand un basculement doit être effectué et les autorisent à tenir compte des performances actuelles et des demandes des réseaux wifi.

Le problème vient d’une adoption très lente des normes 11k et 11r principalement sur les  clients Wifi … et tant que ces normes n’auront pas été adoptées en masse, les clients continueront à souffrir des transitions trop lentes provoquant de piètres performances en VoIP et Video over IP.

Dans l’intervalle, la meilleure approche est de superviser et d’analyser l’activité liée à l’itinérance sur le réseau. Disposer d’une vision complète et pertinente nécessite l’agrégation temps-réel des données de multiples canaux et AP avec une analyse détaillée (automatique) qui fournit des rapports détaillés. Qui se déplace ? Combien de temps prend chaque évènement ? et quelle est l’efficacité de chacune des AP ? Si le rapport donne une vue claire de la situation, son établissement est un processus complexe qui démontre que des outils d’analyse pertinents de réseau sont essentiels pour rester productifs.

OmniPeek Network Analyzer est l’un des outils qui permet aux administrateurs de mener leur tâche critique.

Librement inspiré du blog de l’éditeur WildPackets par NetWalker, distributeur pour la France.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :